Le Premier, Quartier des Arts


« Le Premier, Quartier des Arts » est un projet d’art urbain qui a pour ambition de participer à la rénovation du centre ville de Marseille en fédérant, autour de créations artistiques dans l’espace public, acteurs culturels, commerçants et populations.
Initié autour des Théâtres du Gymnase et des Bernardines et du lycée Thiers, le projet se développe sur l’artère centrale du centre ville, la Canebière. Véritable colonne vertébrale de Marseille sur un kilomètre au cœur de la ville, la Canebière est devenue une avenue légendaire, connue dans le monde entier.
A partir de photos d’archives et de photos prises au cours d’ateliers, des artistes sont invités à investir des murs ou des rideaux métalliques et à mettre en lumière des visages d’hier et d’aujourd’hui, des portraits de personnalités et d’inconnus.
La galerie à ciel ouvert ainsi créée est un miroir des milles facettes de la ville, elle rend compte de la diversité et de la singularité de Marseille, ville monde autant, ville village.

 

IMG_1573

Phase 1 // Janvier 2017

Projet porté par les Théâtres et Planète Emergences, « Le Premier, Quartier des Arts » a été inauguré le 29 janvier 2017, dans le cadre des Dimanches de la Canebière.

Il vient marquer l’identité intellectuelle et artistique du quartier du haut de la Canebière, habité par de nombreux lieux culturels : deux théâtres, un collège-lycée, un pôle universitaire, des librairies, un conservatoire de musique, un cinéma, des galeries d’art… En faisant apparaître sur les rideaux métalliques du quartier les visages d’hommes et de femmes qui ont été élèves au lycée Thiers, à l’âge où ils étaient lycéen-nes, on rappelle que la jeunesse a toujours été présente dans ces rues.

 

 

IMG_1620

 

Albert Cohen, Marcel Pagnol, Edmond Rostand, Gabriel Péri et Jean Ballard ont tous usé leurs pantalons sur les bancs et les chaises du lycée Thiers. Et tous, ainsi qu’une demi-douzaine d’autres anciens élèves illustres (Louis Brauquier, Gabriel Audisio, Pierre Barbizet, André Turcat, Pierre Vidal-Naquet et Alain Connes) ou anonymes, ont aujourd’hui leurs portraits sur les murs entourant le lycée Thiers et le théâtre du Gymnase.

Les portraits, peints sur les rideaux métalliques des commerces, ont été réalisés par quatre artistes : Mahn Kloix, Remy Uno et Dire 132Ils viennent dialoguer avec d’autres visages, ceux de jeunes filles actuellement au lycée Thiers, « transformés » par l’artiste Jean Faucheur.

Ces regards, présents et passés, se posent sur les passants, comme un symbole des rêves, de l’espoir, des doutes et des émotions qui jalonnent ce moment si singulier et fondateur que sont « les années lycées ».

 

IMG_1677

 

 D’autres photos des portraits sont à voir sur notre page Facebook

Phase 2 // Automne 2017

A suivre !

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer