Difuz et Gamo


Intervention : décembre 2016 et février 2017
Localisation : Saint-Jérôme

Biographie  Gamo / Né à Marseille en 1986, Pierre dit Gamo fait ses premiers tags à l’âge de 14 ans. Il perfectionne son trait dans les rues et se spécialise plus tard dans l’illustration et les personnages, qu’il peint avec des couleurs vives et un trait incisif. Il aime travailler à la bombe et reste très actif dans la rue, mais sa formation aux Beaux Arts lui a ouvert d’autres perspectives. Il est à l’origine des fameuses peintures qui depuis six ans colorent son quartier natal, le Panier.

Biographie Difuz / Né à Paris, Diego alias Difuz vit et travaille aujourd’hui entre Aix et Marseille. Il s’initie au graffiti dès l’âge de 13 ans et se forme plus tard aux Arts appliqués à Marseille. Après un voyage en Amérique du Sud sur la trace de ses origines, il décide de se consacrer totalement à la peinture et à l’illustration. Son univers figuratif prend vie dans les personnages qu’il invente. Un monde imaginaire où se mêlent les humains, les animaux et les lettres venues de la culture graffiti. Il est reconnu aujourd’hui comme activiste de la scène hip hop marseillaise, notamment à travers son collectif Kintflosh, actif depuis 2001.

En 2010, Difuz rencontre Gamo, et ils montent ensemble « Projet 21 », une association qui leur permet d’assouvir leurs deux passions, le voyage qui inspire et la peinture qui exprime.

Leur œuvre pour Les Murs de la L2 / « Cette œuvre réalisée à deux mains est un jeu de rythme, l’idée étant de placer un élément chacun, l’un après l’autre, pour les deux murs principaux, celui des chapeaux et celui des portraits. Au delà de la simple figuration, ces œuvres portent un message que le spectateur doit deviner, réinventer, s’accaparer. A l’intérieur de chaque chapeau se trouve une histoire, comme un kinder surprise ! »

 

Difuz-Gamo-LaurentCarte

(Photo : Laurent Carte)

Atelier pédagogique / En décembre 2016, les artistes Difuz et Gamo ont à leur tour rencontré une classe de CM1 de l’école des Flamants. Ils ont projeté des photos de leurs œuvres réalisées à Marseille et de leur fresque sur la L2, composée de « chapeaux-personnages ». S’inspirant de ce travail, les élèves ont ensuite imaginé des chapeau-oiseau, chapeau-ours, chapeau-cœur etc. en fonction de leur personnalité et de leur humeur. Puis ils les ont tous dessiné côte-à-côte pour en faire une seule fresque.

 

Atelier Difuz et Gamo

 

Enregistrer

Enregistrer